Site icon Conseil en Gestion de Crise

#Gestion de #crise suite à #pollution maritime sur le chantier du #parc #éolien en baie de Saint-Brieuc

Le navire Aeolus, qui effectue des forages en vue de l’installation de 62 éoliennes en baie de Saint-Brieuc, a rejeté 100 litres d’huile à la mer le lundi 14 juin. Une nappe de 16 kilomètres de long sur trois de large a été repérée. Un bâtiment de lutte anti-pollution arrive sur zone ce mardi.

Survenant un mois après le démarrage d’un chantier prévoyant 62 éoliennes de 215 mètres de haut implantées dans la baie de Saint-Brieuc, les plus proches étant situées à 16 kilomètres du Cap Fréhel, cette pollution maritime “d’ampleur significative” selon la Préfecture maritime de l’Atlantique, arrive au plus mauvais moment et ternit une nouvelle fois l’image écologique des parcs éoliens en mer.

Rappelons que le chantier a donné lieu à d’importantes manifestations de pêcheurs en avril et en mai dernier, y compris en mer où plus de 70 bateaux venant de Saint-Malo, Cancale, Erquy, Paimpol, Saint-Cast-le-Guildo et Saint-Quay-Portrieux s’étaient mobilisés le 7 mai, tournant autour de l’Aeolus pour protester contre l’installation des éoliennes. 

Lire l’article complet sur : www.francebleu.fr

Exit mobile version