);

L’#exercice de #simulation de #crise d’astéroïde a échoué, New York détruit

Source: www.ledauphine.com

Nouvelle édition d’un exercice de simulation de crise d’impact d’astéroïde

La ville de New York sort détruite suite à la dernière édition de l’exercice de simulation d’impact d’astéroïde conduit sous l’égide de la Nasa pour tester les capacités de défense planétaire.

Malgré les efforts réalisés pour dévier la trajectoire de l’astéroïde (300 mètres de diamètre) par l’action de vaisseaux “impacteurs” construits par les grandes nations spatiales (Etats-Unis, Europe, Russie, Chine, Japon), un morceau de 60 mètres continue à foncer vers la Terre. Des désaccords politiques stoppent le projet des Etats-Unis d’envoyer un vaisseau avec une charge nucléaire pour dévier le rocher, cette stratégie avait permis de sauver Tokyo lors du dernier exercice de simulation de crise.

Une énergie explosive 1000 fois supérieure à celle de la bombe d’Hiroshima

Après avoir repéré la zone d’impact, six mois avant, à savoir la région de New York, les astronomes acquièrent deux mois avant la conviction que l’astéroïde va détruire la ville en explosant à une quinzaine de kilomètres d’altitude au-dessus de Central Park. libérant ainsi une énergie explosive 1.000 fois supérieur à celle d’Hiroshima.

Les effets létaux du souffle s’étendront dans un rayon de 15 kilomètres, laissant Manhattan tel un champ de ruine,  et avec une propagation des dégâts jusqu’à 68 km.

Comme toute simulation de crise, la visée pédagogique et politique de l’exercice est évidente. Il n’est jamais trop tard pour se préparer au pire !